Gérard SEBAOUN - Conseiller municipal de Franconville

11 mars 2012

Retrouvez-moi sur www.sebaoun2012.fr

Candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 dans la 4e circonscription du Val d'Oise (Eaubonne, Ermont, Franconville, Montlignon, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Prix), vous pouvez me suivre maintenant sur mon blog de campagne : sebaoun2012.fr

bandeau_sebaoun2012

Posté par gerardsebaoun à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2011

Mac Do s'invite "en douce" au conseil municipal

plan futur Mac Do Franconville

La commune connait une effervescence immobilière et les ventes de terrains communaux se poursuivent.

Une modification du PLU passée presqu'inaperçue, au travers de l'ajout d'un alinea, a permis au géant du fast-food Mac Donald's de s'installer demain au coeur du complexe sportif de la ville, entre écoles, collèges et lycées !

En pièce jointe le texte de mon intervention au conseil municipal qui explique comment la majorité municipale a évité tout débat avec les citoyens sur cette installation. Notre groupe s'est opposé au déclassement des terrains concernés (triangle noir sur le plan soit une surface de 2500 m²) et à leur vente à la société Mac Donald's. Bonne lecture.

Intervention sur Mac Do au CM du 14 09 11 

Posté par gerardsebaoun à 18:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 août 2011

PACS avant les sénatoriales : souvenirs, souvenirs...

 Carton rouge Qui se souvient des débats houleux autour du PACS et de l'attitude scandaleuse de beaucoup d'élus de droite tellement le PACS est entré dans la vie courante, bien loin de l'apocalypse promise par ses détracteurs. 
L'été étant prétexte à moult rangements, on peut faire quelques découvertes instructives. Ainsi, j'ai retrouvé dans une vieille chemise, une lettre de Francis Delattre candidat adoubé par l'UMP aux sénatoriales de septembre 2011, alors député de la quatrième circonscription du Val d'Oise, datée de novembre 1998.
L
a lettre en question ne faisait pas dans la dentelle :
"PACS : non à un texte inutile et dangereux" :Lettre Delattre 1998 contre PACS 
Extraits : "Cette proposition vise en réalité à consacrer une certaine reconnaissance sociale de l'homosexualité, alors que ce phénomène ne relève que de choix individuels et ne doit pas intéresser la sphère publique"... 
"
Le PACS constituera un formidable moyen de fraudes fiscales diverses mais aussi de fraudes à l'immigration irrégulière avec la conclusion de PACS blancs qui permettront d'acquérir la carte de séjour". 

Un article paru dans la presse départementale à cette époque enfonce le clou : de très nombreux maires valdoisiens de droite avaient signé une pétition "aux accents homophobes" selon le journaliste :  Elus valdoiens contre le PACS

Et qu'on ne vienne surtout pas me taxer de "délation". Lorsqu'un élu a associé son nom à une telle campagne, il l'a fait en pleine connaissance de cause et il l'assume, quitte à le regretter, à reconnaître s'être fourvoyé et à avoir radicalement changé d'avis. C'est même un signe de bonne santé intellectuelle.  Peut-être certains l'ont-ils fait, je ne sais pas. 

 

 

Posté par gerardsebaoun à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2011

Les Primaires et après…

Les candidats aux primairesUrne de voteassemblée nationale

Parlementariste par conviction, l'élection présidentielle n'est pas ma tasse de thé. L'organisation de primaires ratifiée très largement nous oblige tous, nous militants, à un exercice particulier qui ne s'apparente à aucun autre, celui de les réussir d'abord et de choisir une ou un de nos camarades pour nous représenter à l'élection présidentielle.

 

Chaque militant socialiste a soutenu une motion(une motion est un texte d'orientation politique qui donne lieu à un vote des militants) qui représente chacune une sensibilité du parti. C'est l'équilibre entre ces différents courants qui détermine la ligne du parti et notre organisation interne. C'est un exercice démocratique parfois compliqué, mais qui permet le débat et le choix. L'appartenance à une motion ne nous lie à aucune "écurie présidentielle"

          

Le projet du PS a été élaboré en commun, débattu et massivement approuvé.Les lignes de force en sont connues et chaque candidat socialiste aux primaires a vocation à l'expliquer et à le défendre. Toute autre attitude serait un manquement grave et contraire au choix collectif. A ce titre, la sanction tombera d'elle-même au moment du vote.

 

Mon choix n'est pas arrêté aujourd'hui. Martine Aubry, François Hollande et Arnaud Montebourg, pour des raisons très différentes, retiennent toute mon attention. Je les lis, je les écoute, je les regarde attentivement. J'attends d'eux qu'ils nous parlent sérieusement des grands sujets (la crise financière et les marchés, l'Europe, les défis planétaires, l'emploi, la fiscalité, la justice, la sécurité, l'organisation territoriale etc.), de leurs convictions profondes et jamais d'eux-mêmes. J'estime leur capacité d'entraînement et j'attends leurs priorités. A ce propos, je trouve extrêmement intéressant et très utile d'avoir créé un groupe qui travaille autour de Laurent Fabius pour proposer au candidat désigné la mise en musique opérationnelle de nos propositions sans perdre une minute.

 

Ce sont les élections législatives qui donneront à notre pays la majorité de gauche nécessaire. Notre calendrier sollicitera les candidats à la candidature en octobre, après les primaires. Dans la 4ème circonscription du Val d'Oise, le candidat de l'UMP devrait être le sortant Claude Bodin qui m'avait battu en 2007. Quel que soit notre candidat en 2012, ce sera une confrontation d'idées après 5 longues années de sarkozysme et son bilan, et   localement un affrontement avec un de ses fidèles, membre de sa fraction la plus droitière, la droite populaire.

Un "match revanche" est envisageable et j'y réfléchis sérieusement.

Posté par gerardsebaoun à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2011

A l'UMP, on solde l'indignation !

On solde l'indignation, alors indignez vous pour pas cher - 50, - 60, - 80 % !
Que du beau linge qui hurle à la mort contre le "fichage organisé par le PS"

Précipitez vous pour rejoindre le choeur des indignés, Copé, Guéant, Jacob et le bouquet local avec Paternotte, en mal d'atterrissage dans la sixième et qui refuse* mordicus une salle quelconque à nos amis de Sannois leur permettant d'organiser la primaire d'octobre. Un démocrate on vous dit.

Cette indignation de pacotille vaut vraiment son pesant de cacahuètes !
Il ne reste plus aux citoyens qu'à contredire ces porte-voix du conservatisme.

* Erratum publié à 23 h : j'ai appris ce soir lors d'une réunion d'organisation départementale des primaires que Yannick Paternotte avait (enfin) répondu positivement à la demande d'une salle. Dernier récalcitrant estampillé, Michel Aumas, maire UMP d'Arnouville. 

Posté par gerardsebaoun à 13:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]