Le 02 août 2005, dans l'un des premiers messages de ce blog, j'écrivais :

Il faudra avoir le courage de dire des vérités qui fachent durablement les uns ou les autres, des vérités qui peuvent aller à l'encontre du discours convenu de la Gauche, quitte à se faire traiter de "libéraux" sur certains sujets et sur d'autres de "dangereux gauchistes" !

  • Par exemple :
    Rétablir une fiscalité directe dépoussiérée et réellement progressive, le dire, l'écrire et l'appliquer !
    Faire le constat qu'à terme la médecine "A la française", la médecine libérale est morte !
    Redéfinir ce que doit être demain la sécurité sociale et comment on la finance ?
    Redéfinir la mission et le périmètre des services publics, sans se laisser enfermer par la droite sur le créneau du service minimum ...ou par d'autres sur le statut "immuable" des personnels
    Parler Justice, Police, Droits de l'homme, Immigration et régularisation etc.

Il ne faudra pas tenter de duper les Français ni avec de vieilles lunes, encore moins avec des discours populistes.

Je n'ai pas une ligne à retirer ou à reécrire. Il nous faut des prises de position courageuses, claires et compréhensibles sur l'ensemble des sujets qui fondent la société d'aujourd'hui et de demain. C'est à dire beaucoup de travail, encore du travail, toujours du travail, de l'humilité et une cure de silence. Notre parti s'est choisie une Première Secrétaire Martien Aubry, un porte parole Benoît Hamon, 2 Présidents des groupes parlementaires. Ce sont les seules voix autorisées à parler au nom du PS.

Les tontons flingueurs qui jouent perso depuis tellement longtemps et qui ne représentent finalement qu'eux mêmes doivent être sommés de se taire.

  • Valls, à part débiter des généralités sur "la Gauche Moderne" (c'est officiellement un mouvement de droite pour qui ne le saurait pas) sur les plateaux de télévision face à de journalistes bienveillants, est bien incapable d'avancer une idée je novatrice, en tout cas je ne l'ai jamais entendu sauf à vouloir débaptiser le PS !

  • Lang est un homme hésitant de plus en plus sur sa Gauche, et penchant de plus en plus à droite, au moins dans son positionnement face à Sarkozy 1er.

  • Dray est remonté comme une pendule pour des raisons personnelles (le lâchage de certains n'était pas très classe, c'est vrai) mais lui même ne s'est pas fait une réputation de "gentil socialiste".

  • Montebourg, c'est ma déception perso. J'ai toujours regardé avec beaucoup d'intérêt cet animal politique plein de talent avec lequel, sans y adhérer finalement, j'avais esquissé quelques pas au moment de la toute première naissance du NPS. C'était une idée séduisante dont il n'a pas su faire grand chose, s'alliant avec qui voulait bien ! Cela ne fait pas un projet crédible de rénovation de notre parti. Je lui garde encore un capital sympathie mais bien écorné.

Je rêve d'une Gauche régénérée, combative et porteuse du débat. Ne nous laissons plus enfermer entre une droite carnivore qui phagocyte tout ce qu'elle peut mais dont les fondamentaux sont archi-classiques et ceux qui  rêvent de se partager les dépouilles du PS. La vieille maison a la peau dure, et il est plus que temps que les quelques loustics qui ont juré de lui faire la peau soient mis au pas par les militants, à défaut de l'être suffisamment par nos dirigeants.