rene_dosiereARNAUD_MONTEBOURGjean_jacques_URVOASphilippe_PLISSON
    René Dosière           Arnaud Montebourg      Jean-Jacques URVOAS       Philippe PLISSON

Ces 4 parlementaires ont choisi de détailler l'utilisation faite de l'enveloppe qui leur est attribuée au titre des frais de représentation. Cette somme est en pratique utilisée sans contrôle ou presque si j'en crois les informations parues et les déclarations de parlementaires eux-mêmes. C'est évidemment anormal s'agissant d'argent public et plutôt que de nourrir par le silence une suspicion généralisée, je suis heureux de la transparence voulue par ces 4 du PS. 

Effectivement l'achat d'une permanence grâce à un prêt de l'Assemblée Nationale à taux ultra préférentiel dont nous rêvons tous, lui même remboursé grâce à l'enveloppe des frais de représentation et qui revient au bout du bout à l'élu en pleine propriété me rend très perplexe, dubitatif et pour tout dire équivaut à un enrichissement patrimonial, tout à fait légal certes, mais à un enrichissement quand même. C'est une question qui a le mérite d'être clairement soulevée par Jean Jacques URVOAS mais qui n'a guère de solution acceptable en l'état actuel.

En tout été de cause, une fois le local définitivement payé, ce devrait être la puissance publique, l'Assemblée Nationale, qui devrait en être propriétaire et le mettre gratuitement à disposition de l'élu qui paierait les charges locatives. Est-ce juridiquement possible ? Pas sûr du tout.