Suisse_Geneve_Roms_Pont_1Lieu_de_vill_giature_de_NS
     www.interet-general.info               www.nationspresse.info

Il ne s'agit plus seulement de s'inquiéter et encore moins de s'interroger sur un pouvoir aux abois capable de stigmatiser une partie de la population comme potentiellement criminogène.

Il s'agit désormais de s'y opposer par toutes les voies démocratiques.

La ligue des Droits de l'Homme avec un collectif réunissant des dizaines d'associations, de syndicats et de formations politiques appelle à un grand rassemblement citoyen le 04 septembre Place de la République à Paris et et partout en France pour dire non à la provocation du pouvoir http://www.ldh-france.org/Face-a-la-xenophobie-et-a-la

Ce rassemblement rappellera au pouvoir que tout n'est pas possible. Dans un pays démocratique, on doit pouvoir aborder le sujet de la sécurité publique avec sérieux, sans amalgame honteux, sans déclarations péremptoires, tapageuses, scandaleuses et dévastatrices. Que le Président de la République et le premier cercle de ses affidés, procède à une telle instrumentalisation dans le pays qui se veut encore celui des droits de l'homme, une terre d'immigration et d'intégration, est une atteinte à  l'esprit de la République. 

Et que dire des Bernard Kouchner (aphone depuis tellement longtemps - quelle triste fin), Fadela Amara ("grande gueule" comme elle se qualifie elle même... mais c'est tout - attention au retour en banlieue), Jean-Marie Bockel (en attente de licenciement sec), et même Rama Yade (la championne du double discours) qui couvrent sans broncher de telles villénies, accrochés comme jamais à un maroquin qui tangue : quel spectacle ! Le cas Besson est à part car lui creuse méthodiquement son sillon très à la droite du "Père" depuis la trahison ou la révélation (au choix). Il ne reste plus qu'à attendre qu'il s'y perde définitivement avec sa famille d'adoption.

Je leur souhaite à tous des vacances et des nuits tourmentées !