spartacus-60--dessin-06-gCourage fuyons, c'est la position "tactique" de l'UMP et de son chef départemental Axel Poniatowski. L'UMP a validé les listes de Portelli... et de Delattre. Ca va canarder dur et à ce jeu là, la prime pourrait aller à Francis Delattre plus aguerri à l'exercice, mais sera-ce la bonne tactique pour capter le plus de grands électeurs ?

Le pire serait de les retrouver tous deux au Sénat pour représenter le Val d'Oise : bonjour l'ambiance ! Cette hypothèse est aujourd'hui crédible, malgré la présence attendue de 2 autres listes à droite, l'une qui serait menée par Philippe Sueur (Enghien), l'autre par Jean-Pierre Enjalbert (Saint-Prix).

A gauche, le bouclage devrait intervenir très rapidement. Reste à connaître le nom du représentant Europe Ecologie les Verts. Il serait déplorable qu'une "liste dissidente verte" conduite  nous prive fusse d'une seule voix. A quelques mois des  échéances nationales, ce serait un très mauvais signal.
La liste menée par Alain Richard est aujourd'hui la seule crédible et la seule capable de barrer la route aux frères ennemis de droite, et ce pour le plus grand bien de nos collectivités locales petites et grandes.

  • PS : Martine Aubry vient de demander à nos futurs candidats aux législatives de s'engager - avant leur désignation - à ne pas cumuler leur éventuel  mandat de député avec un poste exécutif dès 2012. C'est une première étape essentielle contre la course au cumul. Je rappelle qu'un vote militant avait plébiscité cette décision historique.