portellidelattre_2 Dans la guéguerre qui oppose Francis Delattre à Hugues Portelli pour un siège au Sénat, certains arguments utilisés me font sourire.

Hugues Portelli fut dans un passé lointain (très lointain) favorable au mandat unique. Pour mettre cette conviction en pratique, il est sénateur - maire d'Ermont, vice-président (président en sous-main) de val et Forêt. Il reste Professeur de droit et avocat, si j'en crois les dires de son adversaire. Pas mal...

Francis Delattre fut également dans un passé récent un vrai cumulard, député - maire de franconville, vice-président de val et Forêt. Il n'avait pas alors la même lecture du cumul...

Reconnaissons que le cumul se porte bien en France. Dans le Val d'oise, en vallée de Montmorency, dans la quatrième circonscription comme ailleurs, les cumulards sont légion. La loi a établi des règles qui limitent à 2 le nombre de mandats mais elle ne comptabilise pas les mandats intercommunaux et les présences dans des syndicats dont certains sont très importants (Emeraude pour les ordures ménagères par exemple, présidé par un autre cumulard notoire le maire de Sannois, député de la 9ème circonscription, président de l'union des maires du Val d'Oise).

Je me suis prononcé depuis longtemps pour le mandat unique de parlementaire. Le PS à une très large majorité en a voté très majoritairement le principe, reste à l'appliquer. Je souhaite que le Val d'Oise prenne une longueur d'avance en appliquant ce principe à nos candidats dès les législatives de 2012.

Un député élu au suffrage universel doit se consacrer au parlement et chacun sait qu'il y a pléthore de travail pour qui veut. Le sénateur lui n'est pas élu au suffrage universel. Il tient sa légitimité d'un mode d'élection complexe, élu par  tous les élus municipaux, les conseillers généraux et les conseillers régionauxsur une liste départementale. C'est un scrutin certes politique, mais pas seulement, qui laisse place aux tractations, aux intérêts locaux et aux amitiés.   

Les petits meurtres entre amis à droite ont commencé : on parle de 4 listes aux sénatoriales !