Carton_rougeliste_UMP_region_2010 J'hésite toujours à qualifier des propos de "racistes" avant de les avoir examinés et sans les extraire du contexte dans lequel ils ont été prononcés. Les multiples dérapages de Georges Frêche n'ont jamais prêté à sourire car ils sont accablants et auraient mérité depuis longtemps la désapprobation sans faille du PS. Beaucoup parmi nous se sont exprimés individuellement mais l'exclusion s'est longtemps faite attendre et la rupture enfin consommée n'a que trop tardé. C'est chose faite et tant mieux. Georges Frêche est-il pour autant raciste ? Je n'en sais rien mais ce dont je suis convaincu c'est qu'une formation politique s'honorera toujours en sanctionnant sans pitié les dérapages "racistes", "sexistes", "homophobes" ou simplement "graveleux". Les élus ont un devoir d'exemplarité et la Justice est là pour condamner si nécessaire.

Pour faire un bon mot pour faire sourire ou rire une assistance acquise, certains s'autorisent à ciseler la petite phrase qui fera mouche. Mais le talent étant inégalement réparti, voilà comment Francis Delattre, Maire de Franconville se retrouve, à la une des media. Le cadre, celui d'un meeting régional avec une enceinte remplie de militants venus des 4 coins d'Ile de France en autocar avec un premier rang très classique composé des notables UMP du département. A la tribune, Francis Delattre s'en prend aux notables socialistes de ce département qui ne seraient pas vraiment présentables aux yeux de leurs propres militants (?), puis il va prononcer la phrase qui fait le buzz sur la toile :

"C'est assez surprenant la liste socialiste de ce département. Elle est conduite par Monsieur Samare. Dans un premier temps, j'avais cru que c'était un joueur de l'équipe réserve du PSG (Rires avec un Paternotte hilare). Mais en réalité mes chers collègues, c'est le troisième Premier secrétaire de la section de Villiers-le-Bel, ça change tout !"

Alors, racistes les propos de Francis Delattre ? L'analyse de ce dérapage évident met surtout en évidence le mépris affiché pour un adversaire politique qui ne lui ressemble pas. Le fait d'avoir comme seul mandat à 29 ans un mandat militant de secrétaire de la section de Villiers-le-Bel, serait insuffisant pour briguer un mandat régional ? C'est bien la réaction archaïque d'un élu de droite terriblement conservateur. Que dire de la droite valdoisienne qui nous oppose Axel Poniatowski qui cumule déjà un mandat de Maire, un siège de député et la Présidence de la commission des affaires étrangères à l'Assemblée, excusez du peu !

Les rires du premier rang sont autant de gifles à la jeunesse de notre département et j'attends avec intérêt les réactions des jeunes valdoisiens. Elles ne devraient pas tarder !

un lecteur ami de mon blog m'ayant fait remarquer à juste titre que cette dernière phrase pourrait être utilisée par des esprits malveillants comme un appel à des réactions "violentes", et il faut admettre que les esprits malveillants existent, je précise l'évidence quand même : j'attends avec intérêt les réactions citoyennes des jeunes valdoisiens sous forme de commentaires argumentés ou dans les urnes.   


Ajout du 31 janvier 2010 :